Remerciements et précisions...

Publié le par G J-P

Nous avons envoyé aujourd'hui ce communiqué. Nous attendions d'être au clair sur l'issue des négociations afin de nous exprimer...

Nous tenons à remercier tous les électeurs pour la confiance qu'ils nous ont accordée. Même si nous regrettons qu'une liste de diversion ait empêché les écologistes de franchir la barre symbolique des 10%, notre score est en nette progression de plus de 50 % sur le Limousin depuis la dernière consultation régionale de 2004.

              Les négociations nationales se sont terminées hier avec succès dans toute la France et Europe Écologie, le Parti Socialiste et le Front de Gauche ont abouti à un accord reflétant la dynamique demandée par nos électeurs. Cet accord a pour ambition de préparer les mutations que vont affronter les régions, mais aussi rendre possible une alternance pour 2012.

              En Limousin, une nouvelle majorité régionale est ainsi en train de voir le jour, celle de la cogestionentre le Parti Socialiste et Europe Écologie. Cette démarche est bien sûr le résultat d'un compromis, car il s'agit de la fusion de deux projets et non l'absorption d'une liste par une autre : elle traduit un profond changement dans l'approche régionale, tant dans la façon de gérer les affaires limousines que dans la prise en compte de la dimension interrégionale.

             

              La meilleure façon de remercier nos électeurs sera de tenir nos engagements de campagne, et de porter les projets que nous avons défendu devant eux : En ce qui concerne le projet LGV, le groupe des élus d'Europe-Écologie maintiendra ses positions défendues dans la campagne, et votera en conséquence, comme cela fut déjà le cas dans la précédente mandature.

         Beaucoup de nos propositions faites durant la campage sont reprises dans la profession de foi que chacun va recevoir.


           Au cas où la liste de fusion d'Europe-Ecologie et de Terre d'Avenir gagnent ces élections :

             

       Nous devons alors organiser lors de la première année de la mandature les Assises régionales de la transformation écologique et sociale du Limousin, qui va jeter les bases d'une gestion moderne du territoire et permettre la création d'emplois « verts ».

              Nous avons aussi acté une application systématique de l'éco-conditionnalité des aides dans tous les secteurs d'activité.

              Dans le secteur agricole nous sommes tombés d'accord sur une intervention foncière solidaire pour faciliter l'installation de jeunes agriculteurs.

              Dans le domaine culturel nous avons obtenu la mise en place d'un soutien à la culture et à la langue occitane.


 

            Au cas où la liste de fusion d'Europe-Ecologie et de Terre d'Avenir gagnent ces élections :


 

              Les vice-présidences attribuées à Europe Écologie vont permettre la mise en œuvre directe de nos propositions liées à l'économie, au développement durable et à  la santé :

              La première vice-présidence attribuée à Europe-Écologie concerne l'innovation économique et sociale (Économie Sociale et Solidaire, Économie numérique - notamment développement du haut débit en Limousin-, Circuits courts, le détail du périmètre reste à définir) marque la première étape pour une transition écologique du Limousin.

              À travers l'autre vice-présidence, celle du développement durable, les écologistes vont aussi participer à l'Agenda 21, le plan Climat et assurer la gestion de l'eau, la première des richesses de notre région, qui est aussi la plus vulnérable pour l'agriculture et la santé publique.

 

Publié dans Programme

Commenter cet article