Quelques bonnes raisons

Publié le par G J-P

Quelques bonnes raisons de voter Europe Ecologie Limousin (d'après Guy Philipon)
  • Progrès technologiques de communication et de production – Mondialisation – Urgence et gravité des crises financière, économique, sociale, écologique – Bouleversement des rapports de forces entre grandes puissances, etc. Ne sommes-nous donc pas à l’aube d’une nouvelle période de civilisation ? Comme lors de la Renaissance ou lors du début du capitalisme ?
  • Le système capitaliste, responsable des drames sociaux, environnementaux, des diverses inégalités et exploitations n’est-il pas quelque part au bout de sa course ? Face aux urgences dramatiques, sera-t’il remplacé par des régimes autoritaires ou par une organisation écologique et démocratique, question que posait André Gorz dans son dernier texte ? Révolution ou transition de type non violent ?
  • Quelles organisations, en dehors des écologistes, portent un projet global pour la planète entière et pour le long terme ?
  • Qui propose  un projet de société, une nouvelle utopie, intégrant les valeurs qui ont fait la force du mouvement ouvrier ? Valeurs de solidarité à tous les échelons (local, entre régions, entre pays et continents), de démocratie, d’égalité de droits, de rupture avec l’individualisme, la compétition et l’argent roi !
  • Qui propose un nouveau modèle économique, avec la reconversion écologique de l’économie, la création d’emplois non délocalisables (par exemple dans l’isolation des bâtiments), la promotion des économies  sociales, solidaires, coopératives ?
  • Qui propose une nouvelle forme d’organisation politique, rassemblant des membres de partis, de syndicats, d’associations avec de simples citoyen(ne)s actifs mais « inorganisé(e)s » dont Eva Joly peut être le symbole?
  • La diversité, la complémentarité de forces qui se respectent dans leurs différences à partir d’un socle commun n’est-elle pas un atout pour la conquête et surtout l’exercice du pouvoir ?
  • L’hégémonie de l’une  quelconque de ces forces, (hier le PC, aujourd'hui le PS, demain qui sait les Verts?), génératrice de stérilité intellectuelle et souvent d’arrogance, n’est-elle pas un handicap pour leur avenir commun ?
  • Alors, dans le proche avenir, le rééquilibrage entre les forces socialistes et les forces écologistes représentées par Europe Ecologie, n’est-il pas porteur d’espoir pour le moyen terme et surtout pour l’élaboration du projet  utopique et réaliste avec les citoyens, indispensable pour la planète ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article