La journée de la femme

Publié le par G J-P

Nous sommes trois femmes têtes de liste EE de régions mitoyennes : Monique en Aquitaine, Françoise en Poitou-Charentes et GJP en Limousin. Nous avons décidé de faire 3 conférences de presse la même journée dans nos 3 régions d'élection.
Cela commence par un voyage en train sur un TER Aquitaine..

PIC 0386

J'en profite pour commencer le livre du prix Noble de l'économie, Joseph Stiglitz, qui nalyse la crise de façon vertigineuse : une nouvelle civilisation oit advenir sous peine d'un cataclysme sociale planétaire.

Arrivée à Bordeaux Saint-Jean et rencontre avec une association de Don Quichotte de Gironde. le constat est acablant et les manques énorme devant les nouveaux SDF. Ce ne sont plus des cas sociaux, ce sont des gens qui ont basculé dans l'atroce misère, à la suite de la perte d'emploi et du divorce. Ils vivent la honte du déclassement absolu et les travailleurs sociaux ne sont pas habitués à ce public qu'ils n'ont pas appris à connaître.

Nous faisons une autre conférence de presse pour Sud-Ouest dans les locaux de campagne d'EE à Angoulême puis nous rendons au Pole Emploi de Ventadour à Limoges.

PIC 0443
Françoise Coutant la Pictocharentaise, GJP, et Monique l'Aquitaine.

Nous avons choisi cet endroit parce qu'il symbolise bien les conditions d'émancipation des femmes qui sont liées à l'indépendance financière et donc au travail, devenu si rare. Pat ailleurs la solidarité de nous trois montre notre volonté de changer les politiques régionales : elles doivent passer de la concurrence entre territoires à la coopération. Et dans tous les domaines : transports, formation et même économie. Les Limousin Expansion qui tentent d'attirer les entreprises au détriment des régions voisines qui en font autant, ont une politique de surenchère absurde.
Le résultat, c'est que les 20 régions métropolitaines détenues par le PS n'ont rien pu bâtir de probant contre la dérive ultralibérale de Sarkozy. Nous pensons que les choses doivent changer, et que EEcologie doit insuffler cette nouvelle façon d'envisager les territoires....

Commenter cet article