Vers une écorégion

Publié le par Ghislaine

Hier soir, 13 novembre, les différentes composantes d'Europe-Ecologie Limousin, et les représentants de mouvements associatifs qui l'ont rejoint  m'ont demandé de conduire notre liste. Les raisons de leur choix, même si je savais qu'elles étaient dictées par le souci d'assurer la continuité avec les élections européennes, m'ont émue : une telle chaleur émanait du groupe qu'on sentait cette énergie qui présage une grande aventure. Christian a résumé le sentiment général, devant les nombreux militants rassemblés, lorsqu'il évoquait la montée en puissance de l'écologie politique : "Quelque chose est en train de se passer, et je veux en être".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

delville 03/12/2009 18:21


A 70 ans je viens d'adhérer aux verts. Murriel connait mon parcours. Je dirai que l'écolologie est tout simplement le respect de la vie, le respect de l'autre, la lutte contre la condition féminine
etc...
Je n'ai jamais cru aux paris traditionnels.Il en faut en démocratie. Le seul voeu est que les verts de Corrèze n'aient besoin d'aucune alliance au premier tour. La lutte sera sévère en 2012. Les
médias auront malheureusement la primeure. Il ne faut pas que cemouvement soit liè à un simple désaveu politique. Il s'agit de notre propre discipline.Je prends la démarche malgré mon âge comme une
forme "d'ascèse laïque". Et cette horreur dIdentité Nationale? et les délits de sale gueule? et les patrons voyous et le reste, nous sommes tous concernés
Amicalement