Mal logés, mal chauffés

Publié le par G J-P

Cécile Duflot a participé au colloque sur le mal-logement en France organisé par la Fondation Abbé Pierre. Le 15ème rapport de la Fondation sur ce problème de société rappelle que le mal-logement est une réalité douloureuse en France : " 3,5 millions de personnes non logées ou très mal logées, 6,6 millions de personnes en situation difficile" dont beaucoup d'enfants.
cécile et G.

Notre capacité à nous révolter doit rester intacte : face à l'augmentation prévisble de l'énergie,ce sont les plus pauvres qui vont être les premières victimes. Et rien ne sert d'augmenter les minimas sociaux, lorsque chacun sait que la hausse vertigineuse du prix du chaufage et des déplacements va accroître les inégalités.
La contribution carbone aura pour objectif d'assurer une redistribution pour permettre à chacun d'isoler les maisons, et de renforcer les transports en commun.
L'écologie politique est la question sociale sont bien liées.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article