La réforme des collectivités territoriales

Publié le par Ghislaine J-P

Passant par Eymoutiers au retour d'une réunion d'un Comité Local chaleureux cré sur le plateau de Millevaches, j'ai vu un panneau lumineux appelant la population à aller signer en mairie une pétition contre la réforme des collectivités territoriales de 2014.

Je pense que certains élus ont bien peu confiance en la capacité de la gauche à gagner les présidentielles de 2012, qui conditionne la mise en application de cette réforme. La meilleure façon de s'y opposer n'est pas de crier au loup en pointant la diminution du nombre d'élus régionaux et cantonaux : je ne pense pas que cela émeuve beaucoup nos concitoyens. D'autant que du fait des cumuls actuels systématiques, le nombre d'élus sur le terrain sera finalement équivalent, même après cette purge de mandats locaux…

La meilleure façon de s'y opposer c'est de reconstruire une gauche unie autour d'un projet partagé, plutôt que tiraillée entre des ambitions individuelles. Mais quel projet de société novateur existe-t-il à gauche sinon celui, profondément novateur, réformiste radical, et porteur d'espoir, celui que propose l'écologie politique ?

Aller signer la pétition à la mairie en connaissance de cause, c'est faire le premier pas avant d'aller signer notre appel au rassemblement autour d'Europe-Ecologie Limousin.

Commenter cet article