Demandez le programme

Publié le par Ghislaine J-P

Lors de la précédente campagne électorale, les principaux éléments programmatiques des deux partis (UMP et PS) jugés « crédibles » par les médias locaux étaient pour les premiers de soutenir le gouvernement en place et baisser les impôts locaux, pour les seconds de désavouer le gouvernement en place et d'assurer la gratuité des livres scolaires pour les lycéens. L'absence d'un projet de société pourrait faire sourire, si elle n'avait des conséquences dramatiques.

La synergie des régions françaises (sauf l'Alsace restée à droite) dirigées par des socialistes, avec son budget annuel global de 50 milliards, et des compétences générales, aurait pu développer un extraordinaire contre-pouvoir qui aurait justifié son argumentation de l'utilité d'un vote antisarkozy. Mais il n'en a rien été : chaque région, organisée en baronnie clientéliste a géré son pré carré sans aucune cohérence. Les égoïsmes locaux et les calculs électoralistes à courte vue ont émietté le raz de marée de la gauche de 2004 en d'indolentes vaguelettes.

En 2010, le même discours va être mis en œuvre, avec les mêmes gens pour les proférer, et vont reprendre les mêmes arguments. Faisons en sorte que ce ne soit pas avec les mêmes résultats, si notre projet d'écorégion voit le jour : le Limousin y sera interconnecté avec les régions voisines, participer à des réalisations nationales, s'intégrer dans une dynamique européenne. Notre programme aura cette ambition : proposer que la région change en recherchant les partenariats et les alliances avec ses voisines, en mettant en œuvre une réelle volonté politique d'ouverture à la société, et en ayant le courage d'affronter lucidement  les défis qui nous attendent.

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article